Guy Lelong est écrivain, critique et chercheur. Il conçoit depuis le début des années 1980 des fictions parallèlement à des essais théoriques : 1. Un Plan tramé, récit textuel pour trois murs & Des Relations édifiantes, essai sur l’architecture métafonctionnelle

2. Le Stade, roman in situ & Révolutions sonores, de Mallarmé à la musique spectrale 3. En préparation : La Poursuite, roman flip-book & Les Déductions de l’art, une conception transversale des récits de la modernité. En lien avec cette double activité, il a collaboré avec le compositeur Marc-André Dalbavie pour plusieurs de ses oeuvres dont Mobiles, spécialement conçue pour la Cité de la musique à Paris (2001), consacré une monographie à Daniel Buren, réalisé une pièce radiophonique sur la villa Savoye de Le Corbusier, Plan libre, et édité les Écrits de Gérard Grisey ou l’invention de la musique spectrale.

 

 

 

 

 

 

  

 

 

Guy Lelong / Les littératures à contraintes

 

Pour nous parler des littératures à contraintes, Guy Lelong, écrivain, critique et chercheur, s’appuie sur certaines des analyses qu’il a produites ainsi que sur les fictions qu’il a réalisées selon cette méthode. Un nombre important de fictions du xxie siècle ont opéré un renversement de la forme et du fond. Plutôt que de mettre en forme une histoire déterminée au préalable, ces fictions inventent une histoire à partir de contraintes formelles élaborées en premier. De Mallarmé, voire Proust, au Nouveau Roman, de Raymond Roussel à l’OuLiPo, de Georges Perec à Mark Z. Danielewski, des écrivains ont, à des degrés variables, inventé tout ou partie de leurs fictions à partir de contraintes ou de règles. Pour être ainsi « contraintes », ces fictions mettent en avant les propriétés de l’écriture qu’elles explorent, au point d’en presque faire leur sujet principal : structure de récit, montage de séquences narratives, construction de la phrase, rythme, sonorité… Les univers imaginaires produits par ces fictions « langagières » ont pour intérêt d’offrir des représentations atypiques des univers factuels auxquels elles se rapportent. La conservation-restauration de tels types de textes posent des problèmes spécifiques et complexes.